Tefilat Arvit dans CalJ

Facebooktwitterlinkedinmail

C’est arrivé ! La tefilat Arvit est désormais dans #CalJ.

Sur Android c’est dans la version 2.56, et vous pouvez y accéder par le menu Sidour du tiroir escamotable. Sur iPhone elle est dans l’onglet « Plus » de la version 3.30.

Pourquoi la tefila dans CalJ ?

L’intérêt principal est de l’avoir avec soi dans la poche. Il y avait déjà dans l’app la Tefilat Minḥa depuis plusieurs mois, pour les jours où on est coincé au bureau, ou pris par le temps à la gare avec la sheqyia qui approche. Avec Arvit dans CalJ, on peut prier avec le petit minyan qu’on rassemble parfois lors des soirées de mariage ou de bar-mitzva.

Bien sûr il existe, ברוך ה, de nombreuses applications de sidour, très complètes et très bien faites, mais la plupart sont payantes (mais vous pouvez toujours m’envoyer quelques euros ici !). Mais surtout, avec la tefila de CalJ, les passages particuliers liés à la date du jour s’affichent juste quand il faut : ainsi le על הנסים de Hanouka n’apparaît que pendant la fête, et ne s’affiche pas le reste de l’année, pour un confort optimal de concentration.

C’est par exemple très intéressant en cette période de 10 Jours de Téshouva, où il est important de ne pas rater les passages concernés dans la Amida, comme ici :

Mention automatique des 10 Jours de Téshouva dans la Amida, et du Morid haTal.

Pourquoi pas un Sidour complet ?

Une application de Sidour est un très gros travail, que j’aimerais beaucoup pouvoir accomplir mais je ne dispose pas pour le moment du temps considérable que ça nécessiterait. J’ai eu la possibilité ב’ה d’ajouter ces quelques textes (Minḥa, Arvit, Bircat haMazone et d’autres), ce qui est déjà une grande joie pour moi.

Et je pense que rien ne remplace le livre. Pour prier convenablement à la synagogue (ou à la maison) il est évidemment préférable d’utiliser un vrai sidour. De plus, pour la tefilat shaḥarit par exemple, il faut être équipé de talit et tefilin, et même d’un sefer Torah : il est donc improbable qu’un smartphone soit la seule solution pour lire la prière. De même, la tefilat Arvit dans CalJ ne comporte pas la section de motsaei-Shabbat, car on ne dira pas cette prière sur un téléphone.

Un Sidour complet n’est donc pas la vocation principale de mon app.

Mis à part le sidour, il reste beaucoup d’autres fonctions passionnantes à programmer dans l’app CalJ !

Comment aider ?

N’hésitez pas à me faire part de toute erreur que vous trouverez dans les tefilot. Et comme toujours, proposez-moi toutes les suggestions d’améliorations qui vous passent par la tête !

Abonnez-vous à ma page Facebook, à ma page Twitter, et à ma chaîne Youtube.

Tizkou lamitzvot, shana tova !

Gabriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *