Du bon usage des commentaires dans l’AppStore

Facebooktwitterlinkedinmail

Voici dix ans qu’Apple a ouvert son AppStore.

Et voilà bientôt sept ans, je publiais ma première application iPhone : la toute première version de CalJ pour smartphone.

Les usages de ces chers appareils ont evolué ; les utilisateurs ont appris à télécharger, copier, coller, partager, essayer, configurer… mais n’ont toujours pas appris à commenter.

 

Les utilisateurs de CalJ, tout au moins ceux qui ont eu la curiosité de prêter attention à mes communications, mes descriptions successives des mises à jour, ou qui ont pris le temps d’échanger avec moi par email, ont appris à me connaître, et savent ce que j’investis d’effort personnel (et de plaisir) dans le tricotage de cet outil gratuit. Un grand nombre de téléchargeurs m’a adressé un gentil mot d’encouragement, une suggestion, un remerciement, voire une bénédiction. Je vous en remercie.

Néanmoins, la presque totalité des commentaires sur CalJ postés dans l’AppStore, sont déprimants. Sincèrement, ils me donnent envie de pleurer.

Nous avons découvert ensemble, vous et moi, la semaine dernière, que ma mise à jour 3.7.2 (supposée corriger la 3.7.1 qui plantait sur les iOS 10.1.1 avec le contrôle parental activé — donc une situation assez spécifique) ne corrigeait en fait rien du tout, et pire, occasionnait un plantage chez tout le monde… qui a duré une journée.

Si le plantage n’a pas duré longtemps, c’est parce que plusieurs utilisateurs, qui se sentent concernés et qui savent apprécier l’effort, m’ont rapidement contacté par email, pour me faire part du problème. Ils m’ont même envoyé des captures d’écrans, un rapport de bug (cherchez « crash log report iphone » sur Google si vous ne savez pas ce que c’est). Ceci m’a permis, très vite, de corriger le pépin (dans le serveur CalJ, même pas dans l’app…).

Pourtant, faites un tour sur les commentaires AppStore… on n’y voit que des avis à 1 étoile (parce que le zéro n’existe pas) d’anonymes qui disent :

Nul, ça plante depuis ce matin.

Il se peut très bien que lesdits anonymes utilisent (pour mon plus grand plaisir) CalJ gratuitement et quotidiennement depuis des mois, ou des années. Que CalJ soit devenu pour eux une petite partie de la cohue rituelle préparatoire pré-Shabbatique. Qu’ils prononcent le Birkat à tous les repas en le lisant dans CalJ, avec les Yaalé Véyavo qui vont bien et qui s’affichent juste quand il faut.

Il se peut qu’ils aient recommandé l’app à tous leurs amis, en leur assurant qu’elle était top.

Mais, non.

Ces anonymes, qui ne s’étaient jamais exprimés dans l’AppStore, ni ne m’avaient adressé la parole par email jusque là, ont décidé cette semaine de se fouler d’un avis à 1 étoile, qui dit :

Alala, c’était bien mais maintenant c’est nul, ça plante.

Plaçons-nous maintenant dans l’esprit d’un nouvel utilisateur qui ne connaît pas CalJ (oui, il en reste), ou qui a été tout récemment sauvé du Blackberry pour entrer dans le paradis d’Apple (ou l’enfer, c’est vous qui voyez). Il tombe sur CalJ par hasard, ou par recommandation, et il voit :

Depuis la dernière mise à jour ajourd’hui, impossible d’ouvrir l’application. (17 nov 2016)

Le commentaire précédent, qui disait que c’est une appli géniale et indispensable, date de juillet 2014…

Et oui, c’est malheureusement de cette façon que commentent les utilisateurs (vous, quoi).

Le pire, peut-être, est qu’Apple (contrairement à Google) ne laisse pas la possibilité au développeur (moi, quoi) de recontacter le coupable. Le billet anonyme restera pour toujours sur le mur de l’app, alors même que ledit bug a été corrigé dans la journée. Et la personne qui a commis son commentaire a, peut-être, cessé définitivement d’utiliser CalJ, et je n’ai aucun moyen de lui dire «Vas-y, Anonyme, ressaie voir maintenant ?» (et, éventuellement, retire ton avis moisi ?)

Voilà.

Je vais évidemment continuer de programmer CalJ, de publier des mises à jour, tant qu’Hashem me donne la santé et le temps et l’argent (ça coûte cher en licence et en matériel, de développer des applications iPhone…).

Mais, parfois, c’est déprimant.

(Si après ça vous n’avez pas envie de venir noter l’app dans l’AppStore, vraiment, supprimez votre compte iTunes ! 😛 )

 

 

 

 

12 thoughts on “Du bon usage des commentaires dans l’AppStore”

  1. Bonsoir
    Merci du fond du cœur pour cette merveilleuse application
    Cet important travail de compilation déprogrammation de mise à jour est remarquable
    J’aimerais vous soumettre une question depuis La récente mise à jour je ne retrouve pas le chemin pour mettre en place une askara ou pour modifier une date en cas d’erreur pouvez-vous me guider d’avance merci

    1. Bonsoir Eli,
      Merci beaucoup pour votre message.
      Dans la version 3.8, les azcarot sont restées à la même place (onglet Réglages, Mes Dates), mais il faut descendre un peu plus bas pour la trouver, car j’ai ajouté une rubrique « Halakha » avec des options concernant le calcul des zmanim.

      Col touv, Hodesh mévorakh
      Gabriel

  2. Nous sommes le 06/12/2016, je suis sous OS 10.1.1. Si je me trompe, il est 14:37… j’ai lu tout ce qu’il y a ci-dessus.
    J’ai toujours été enchanté par cette application, mes demandes de correction ont été prises en compte, toujours et rapidement.
    Là, sans que je sache pourquoi, aujourd’hui, l’application crashe au démarrage !
    אפשר לעשות משהו כרגיל?
    תודה רבה.
    אליהו, אשדוד.

  3. Bravo mr Zerbib une appli très utile très bien réfléchie merci beaucoup , bonne continuation . Kol tov

    1. Merci beaucoup, vraiment !
      N’hésitez pas à mettre un avis dans l’AppStore, si ce n’est pas déjà fait, car je vois encore commentaires « ça plante », « ça crash », dans les nouveaux avis de ce 6 décembre…
      Entre-temps la mise à jour 3.8.3 est sortie et tout est rentré dans l’ordre. mais bien sûr les auteurs de ces commentaires ne vont pas revenir modifier leur avis.
      Merci encore, col touv,
      Gabriel.

  4. Bonjour,

    sachez que pour moi votre appli est indispensable. depuis des années, chaque matin c’est calj pour les horaires du chéma (allez javoue, du g »ra lol)

    hazak véémats c’est extra ce que vous faites

  5. Bonjour et un grand merci
    Avec ma simple utilisation et les réponses si nécessaires que vous apportez grâce à votre application , vos explications quand un changement intervient . Je serai très ennuyée en voyage et au quotidien sans Calj
    Merci encore et longue et belle toute à vous

  6. Merci pour « t »on application petit frère (je me permet, nous avons le même nom), surtout continue sans te laissé influencer par de mauvais commentaires.
    Shabat chalom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *